3 démarches à faire pour les funérailles chrétiennes

Obsèques catholiques

Les obsèques catholiques sont avant tout religieuses, elles sont choisies par les personnes qui croient en l’existence d’un avenir dans l’au-delà après la mort. La pratique religieuse en soi est importante pour cette religion, tout dépend en effet de la croyance de la famille et du défunt. L’Église accompagne la famille et propose le rituel des funérailles par une cérémonie religieuse pour le repos éternel du défunt.

Comment préparer les obsèques catholiques ?

Plus de deux tiers des funérailles en France se font suivant le rituel catholique. Les chrétiens éprouvent un grand respect face au corps d’une personne décédée. Leur idéologie repose sur le fait que chaque personne mourra et ressuscitera comme l’a été le Christ.

L’église joue un grand rôle pour accompagner la famille endeuillée, mais elle n’est pas seule, car les obsèques requièrent des préparations. Les pompes funèbres sont présentes tout au long de cette étape pour mettre en pratique les rites de funérailles catholiques durant ce moment difficile.

La société de pompes funèbres à Caen (14) connait les rituels des obsèques catholiques, elle peut vous accompagner pour rendre un dernier hommage à votre proche défunt selon vos convictions. Caen se trouve au nord-ouest de la France, dans le Calvados, elle est appelée la « Ville aux cent clochers ». Elle est considérée comme la capitale culturelle et intellectuelle de la région normande.

L’organisation des obsèques catholiques comporte différentes étapes toutes importantes les unes que les autres. Traditionnellement, la liturgie des obsèques était « stationnale », c’est-à-dire que les étapes, depuis le lieu du décès jusqu’à la mise en terre ou la crémation, étaient considérées comme des stations où il fallait à tout prix passer.

Actuellement, ces différentes démarches sont dans la majorité des cas réduites en 3 grandes démarches.

1) Veillée funéraire et prières auprès du corps du défunt

C’est le moment où la famille de la personne décédée se recueille, se réconforte et fait la veillée funéraire pendant laquelle des prières sont prononcées pour le repos de l’âme du défunt. C’est aussi un moment de réflexion pour décider des organisations, réaliser le faire-part de décès et le programme de la cérémonie religieuse pour faire le dernier adieu plus tard. Le choix de prières, des musiques religieuses ainsi que des programmes (la date et l’heure) de l’enterrement seront choisis pendant cette étape.

2) La célébration à l’Église

Elle peut prendre deux formes : la messe d’enterrement ou la bénédiction

La messe d’enterrement ressemble à la messe du dimanche et s’effectue à l’Église. Le rite de la lumière est effectué au début de la cérémonie. On transmet la lumière des petits cierges aux proches de la personne décédée pour qu’elles allument à leur tour les cierges près du défunt. Ce rite marque l’espérance chrétienne. Vient ensuite l’encensement qui symbolise le respect du défunt, ainsi que la montée de la prière vers Dieu. Le rite de l’eau finalise cette étape en aspergeant le cercueil du défunt avec de l’eau. Pendant la messe, l’eucharistie a lieu pour implorer la miséricorde de Dieu.

La différence entre la messe d’enterrement et la bénédiction est que cette dernière s’effectue sans l’eucharistie, la présence d’un prêtre n’est pas requise.

Après cette étape, les pompes funèbres transportent le corps du défunt jusqu’au lieu de l’enterrement.

3) L’enterrement catholique

C’est le dernier moment où les entourages du défunt font leur dernier adieu à la personne décédée. Cette étape est accompagnée d’une prière dirigée par le prêtre dans le cas au il est présent sur le lieu de mise en terre.

Dans le cas d’une incinération, le corps est transféré directement au crématorium.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *